L’acquisition d’un chien et plus particulièrement d’un chiot demande réflexion.
Il est important de bien considérer tous les aspects qui caractérisent votre vie quotidienne avant de vous lancer!

Avez-vous suffisamment de temps pour un chien?
Aucun chien n’aime être laissé seul, mais pour les Tamaskans, il est particulièrement important qu’ils aient de la présence autour d’eux. (humains et/ou autre chiens… éventuellement un chat ou une chèvre si le chien a été socialisé avec suffisamment tôt.)
Un Tamaskan aura besoin, en parallèle de cela, d’une stimulation mentale afin qu’il ne se lasse pas et qu’il maintienne les acquis de socialisation réalisés par l’éleveur!
Il faut également prévoir suffisamment d’exercices physiques leurs permettant une dépense énergétique!

Il ne faudra ainsi pas hésiter un seul instant à vous faire accompagner lors de vos sorties, qu’elles soient sportives, culturelles, amicales,.. par votre Tamaskan!
Etre à vos cotés tout en mobilisant ses capacités innées, voilà comment rendre votre Tamaskan heureux!

Vous avez décidé d’acheter un Tamaskan, parfait!
Sachez qu’actuellementil n’y a qu’un seul élevage accrédité en France…

Vous devrez donc probablement vous procurer votre chiot à l’étranger et donc avoir la possibilité de communiquer dans la langue de l’éleveur, ou au moins en anglais.

Sachez également que la majorité des éleveurs travaillent sur liste d’attente.
Il est coutume de régler une caution lors de votre inscription sur la liste d’attente afin de valider votre engagement.
En effet, cet investissement de départ représente un acompte sur le prix du chiot, permettant à l’éleveur d’être certain de votre motivation!
Sachez que, dans la plupart des cas, tous les chiots sont réservés avant leur naissance.

Si vous avez la possibilité de vous rendre chez l’éleveur, allez y. C’est en voyant les parents, les conditions de vie et en interragissant avec les chiens que vous pourrez constater si l’éleveur vous convient ou pas.

Vous pensez être prêt pour acquérir un Tamaskan?
Un conseil, achetez toujours votre chiot chez un éleveur agréé par le TDR. Vous trouverez le répertoire des éleveurs de Tamaskan ici.

Si cela vous est possible, rendez visite à l’éleveur et, dans un premier temps, assurez-vous que la mère soit avec ses petits, puis observez les autres chiens éventuellement présents.
Si le père n’est pas présent à l’élevage, ce n’est pas gênant, mais demandez toutefois à l’éleveur de vous montrer quelques documents (résultats de santé, documents d’immatriculations, photos, pedigree, etc)

Un bon éleveur vous posera des questions au sujet de votre style et de vos conditions de vie dans un premier temps, puis sondera vos attentes particulières quant à l’acquisition d’un chiot (ou d’un chien).
Par ce recueil de données, l’éleveur va s’assurer que chacun des chiots soient idéalement placé, en fonction de leurs caractères propres et en veillant à harmoniser au maximum chaque chiot avec son prochain maître.

N’hésitez pas à poser toutes vos questions à l’éleveur que vous aurez choisi.

Le Tamaskan n’est actuellement pas courant ; de ce fait, sa popularité étant à la hausse, il est parfois difficile de trouver un chiot, surtout si vous avez des exigences telles que le sexe et/ou la couleur.

Le prix d’un chiot varie selon les éleveurs, mais vous pouvez à peu près compter sur un montant compris entre 1000 € et 1500 €.
Il faut noter qu’il n’existe actuellement AUCUN élevage de tamaskan en France et que donc des frais de transports pourront venir s’ajouter au prix initial du chien!

Les éleveurs, s’ils doivent tous répondre aux exigences de santé, n’offrent pas tous les mêmes prestations… Certains proposent des contrats de vente différents pour les chiens destinés à la compagnie ou à la reproduction, les « puppy kit » offerts avec les chiots diffèrent grandement d’un éleveur à l’autre (quels papiers, de la nourriture, laisse/collier… ?

 

Ce que vous devez absolument avoir en votre possession lorsque vous faites l’acquisition d’un chiot :
– Son carnet de santé, la primo vaccination étant faite, ainsi que le vermifugeage.
– Le certificat d’identification du chien (puce électronique).
– Un passeport européen permettant le passage de la frontière.
– Le contrat de vente.
– Le certificat d’enregistrement au TDR.
– Le Pedigree.
– La copie des résultats des test de santé des deux parents, ainsi que de leur certificat d’identification ADN.
– Un sac de nourriture que l’éleveur donnait au chiot à l’élevage.

Ce qui est souhaitable mais non obligatoire :
– Un collier et une laisse.
– Un bout de tissu portant l’odeur de la portée.
– Un livret de renseignement sur la race et l’éducation d’un chiot tamaskan.
– L’identification ADN du chiot.